The King’s Avatar – Expert Omniclasses Chapitre 95

Chapitre 95: Invités inattendus

« Je viens de me réveiller. Pourquoi devrais-je me rendormir ? dit Tang Rou.

— Je me sens plutôt bien, dit Ye Xiu.

— Quand t’es-tu réveillé ? demanda Tang Rou.

— à 20 heures ! »

Les deux discutaient, s’occupant chacun de leurs oignons, ce qui rendit Chen Guo muette. À ce moment, la porte du Cybercafé s’ouvrit et un homme d’un certain âge franchit le seuil :

« C’est vous qui n’avez plus de courant ? »

Ye Xiu et Tang Rou étaient ravis de son arrivé. Ils l’accueillirent ensemble, hochant de la tête et s’inclinant :

« C’est ça, c’est ça. Vous êtes enfin là.

— Qu’est-il arrivé ? »

L’homme portait sa boîte à outils tout en les suivant à l’intérieur.

« Soyez prudents ! »

Chen Guo en avait assez de ce duo. Alors qu’elle s’apprêtait à monter à l’étage, Ye Xiu l’interpella :

« Patronne, on doit le payer non ? »

Quand elle entendit ces mots, elle trébucha et faillit tomber tête la première. Elle récupéra après un long moment et dit lentement :

« Prends l’argent de la caisse. »

Ye Xiu et Tang Rou se mirent ensuite au service de l’électricien. Ils le suivirent partout, lui apportant du thé et de l’eau. Après avoir inspecté les lieux, le technicien trouva la source du problème. Mais son expression ne semblait pas annoncer une bonne nouvelle. C’était apparemment un souci difficile à corriger, lui donnant rapidement l’envie d’abandonner.

« Alors ? demanda Ye Xiu.

— Ce n’est pas facile à réparer. Il est trop tard maintenant, je reviendrai demain ! »

Tout en disant cela, il se préparait à ranger ses affaires pour partir.

Ye Xiu paniqua. Il allait essayer de soudoyer l’électricien avec des cigarettes, quand il entendit un « Impossible », le devançant. Dans ce moment difficile, la belle Tang Rou montrait sa puissance. Elle se rapprocha et tira la manche de l’électricien, le suppliant d’apporter son aide. En quelques mots, elle abattit la défense de l’homme. Son QI [Quotient intellectuel] et QE [Quotient émotionnel] chutèrent de façon drastique. Ses mains s’agitèrent comme s’il essuyait sa salive par envie. Sortant sa boîte à outils, il se retourna sans hésitation :

« Regarde-moi faire ! »

Ye Xiu fut ravi et montra son accord d’un « pouce » à l’intention de Tang Rou. Elle lui retourna un sourire. Ils devenaient ainsi des apprentis électriciens. L’un d’eux tenait la lampe torche et l’autre portait les outils, tout en écoutant les explications quant à la coupure de courant. Ils n’avaient aucune idée de ce qu’il racontait et enchaînaient : ok, ouais, bien sûr. Tous les mots d’approbation possibles.

L’électricien était quelqu’un de bienveillant et honnêt. En disant que le problème serait difficile à résoudre, il n’avait pas menti. Les clients qui, à l’origine,  avaient l’intention d’attendre étaient tous partis. Le temps passa et Ye Xiu et Tang Rou commençaient à se sentir coupable. Il était déjà 11 heures du soir. Il avait déjà travaillé pendant deux heures, et aucun signe ne prévoyait le retour du courant.

« Allons acheter de quoi manger et faisons une pause ! »

Tang Rou, qui avait insisté pour que l’électricien répare la panne, se sentait encore plus coupable. Elle pensait qu’elle lui devait au moins un repas.

« Je vais chercher ça », dit Ye Xiu.

Il se gratta le crâne en demandant :

« On prend l’argent de la caisse ? »

Tang Rou lui jeta un regard de biais. Ye Xiu hocha de la tête discrètement et alla dans un restaurant à côté pour acheter de la nourriture. En revenant, il invita l’électricien à manger. Fatigué, ce dernier ne refusa pas.

« Combien ? demanda Tang Rou à Ye Xiu.

— Quoi ?

— Nourriture, dit Tang Rou.

— 86. Tu n’as pas encore mangé, non ? dit Ye Xiu.

— Ouais… 86, je n’ai pas 43 sur moi. Je te rembourserai ! dit Tang Rou.

— Pas besoin ! »

Ye Xiu rit. Elle était vraiment sincère. Elle voulait séparer l’addition.

« Si tu insistes, alors ça me va. »

Tang Rou sourit.

« Mange, mange ! »

Ye Xiu ne s’en souciait pas. Il se tourna pour parler à l’électricien :

« Merci pour votre aide. De combien de temps avez-vous encore besoin ?

— Pas beaucoup. Encore une demi-heure ! » dit l’électricien.

Ils lâchèrent tous deux un soupir. Ils voyaient enfin l’espoir renaître.

Il n’eut pas besoin de tout ce temps. Après vingt minutes, tout était rentré dans l’ordre, le courant du cybercafé était revenu et ils payèrent la facture avec l’argent du jour, comme l’avait autorisé Chen Guo.

Après le départ de l’électricien, les lumières du cybercafé se rallumèrent mais seuls Ye Xiu et Tang Rou étaient présents. Il était déjà minuit passé. Ye Xiu n’avait pas beaucoup d’expérience et demanda à Tang Rou :

« Quand est-ce que les gens viendront ?

— Aucune idée. Surveillons la porte ! »

Tang Rou éteignit les lumières inutiles. Ye Xiu s’était assis à l’accueil et avait déjà allumé l’ordinateur.

« Je vais m’asseoir aussi alors ! »

Tang Rou se déplaça et utilisa l’ordinateur serveur. Celui-ci devait être allumé pour permettre aux autres ordinateurs de fonctionner. L’électricien était arrivé tard, et elle ne savait pas si quelqu’un allait venir au cybercafé. Donc il serait plus simple d’utiliser directement l’ordinateur serveur que d’en allumer un autre.

« Ça ne te gêne pas si je fume ? demanda rapidement Ye Xiu.

— Ça ne me dérange pas, dit Tang Rou.

— Bien. »

Ye Xiu lâcha un soupir.

« Tu veux du thé ? »

Tang Rou tenait sa tasse, sur le point d’aller en préparer.

« Merci. » Ye Xiu ne refusa pas.

« Ta tasse ?

— … … »

Comment Ye Xiu pouvait-il avoir sa propre tasse ? Finalement, Tang Rou prit une bouteille de thé vert du placard et la donna à Ye Xiu :

« Je te l’offre.

— … … »

Ye Xiu resta sans voix

En l’absence de clients, la majorité des lumières du cybercafé était éteinte. Dans ce vaste espace, seul l’accueil était illuminé. On aurait dit une petite île. Tang Rou ne dit rien d’autre et utilisa sa carte pour se connecter au jeu. Elle contrôla Soft Mist et se dirigea directement vers le Cimetière de squelettes. Contrairement à elle, Ye Xiu ouvrit d’abord le navigateur web et visita le site officiel de l’Alliance Professionnelle de Glory.

Ils avaient perdu !

Comme prévu, la Team Excellent Era perdit la compétition par équipe. Dans ce match, en se reposant sur l’unique victoire de Su Mucheng dans la compétition individuelle et la seconde partie de la compétition par groupe, Excellent Era gagna 3 points. Cependant, l’équipe 301 en gagna 7.

Dans le vingtième round de la ligue, la position de l’équipe Excellent Era ne changea pas. Ils étaient toujours avant-derniers. Cependant, les espoirs des supporters furent ravivés après ce match. Tout cela grâce à l’extraordinaire 1 contre trois de Sun Xiang et de One Autumn Leaf dans la compétition par groupe. Quant à leur défaite dans la compétition par équipe, tout le monde regrettait ou critiquait le fait que Sun Xiang venait juste de rentrer dans l’équipe et ne s’y était pas encore habitué.

Pour résumer, ils avaient beaucoup d’espoirs pour Sun Xiang. Beaucoup de fans avaient déjà calculé combien de points devait obtenir l’équipe pour rentrer dans le top 8 de la saison régulière et ainsi être qualifié pour les éliminatoires. De ces calculs, ils concluaient qu’Excellent Era avait toujours une chance d’être qualifié pour les éliminatoires en partant de la position d’avant-dernier. Somme toute, si cela semblait théoriquement possible ce serait tout de même extrêmement difficile. Leur prestation était très mauvaise lors de la première moitié de la saison. Parmi les commentaires, beaucoup de plaintes étaient dirigés vers le précédent capitaine de l’équipe Ye Qiu.

Ye Xiu ferma silencieusement la page et utilisa immédiatement sa carte pour rentrer dans le jeu. Une fois connecté, il reçut un message de Seven Fields. Après l’avoir salué, ce dernier lui envoya une invitation.

« Frère expert, tu veux te joindre à nous pour faire des donjons ? »

Ye Xiu tourna la tête pour voir le niveau de Soft Mist, personnage de Tang Rou. Elle était niveau 18, presque 19. Elle atteindrait sûrement le niveau 20 ce soir. Il n’avait qu’un nombre limité d’entrées pour le donjon de la Forêt de Givre. Ye Xiu avait le sentiment qu’il devrait garder quelques entrées et emmener Tang Rou pour qu’elle se familiarise avec la carte. Résultat, il répondit à Seven Fields :

« Pourquoi pas plus tard ! Entraînez-vous d’abord un peu. J’ai une amie avec moi. Je vais l’amener plus tard et on pourra faire le donjon ensemble.

— Ok. »

Bien entendu, Seven Fields ne refusa pas :

« Alors on va toujours à l’Ossuaire ?

— Oui. Tu es le seul connecté aujourd’hui, n’est-ce pas ? »

Drifting Water et Sunset Clouds n’apparaissaient pas connectés sur sa liste d’amis.

« Sleeping Moon aussi ! répondit Seven Fields.

— Alors allons-y ensemble !

— Est-ce que Steamed Bun Invasion est avec toi ? »

La liste d’amis de Ye Xiu lui montrait que Steamed Bun Invasion était en ligne.

« Non. Il n’ose pas monter de niveau, alors il s’est enfui à l’arène pour faire du JcJ. »

Alors que Ye Xiu lisait la réponse de Seven Fields, Steamed Bun Invasion lui envoya un message :

« Dieu ! Quand va-t-on au donjon ?

— Bientôt, bientôt. Continue à t’entraîner à l’arène ! Comment ça se passe ? » demanda Ye Xiu.

Steamed Bun Invasion répondit avec un « héhé » et un smiley à l’air bête. Il semblerait que tout se passait plutôt bien. Ye Xiu n’était pas surpris. Avec la vitesse manuelle de Steamed Bun Invasion, il était plus que suffisamment bon pour être un champion parmi les nouveaux joueurs. Quant aux experts, Blue River ? Plantago Seed ? Cold Night ? Tous ceux-là étaient pressés de monter de niveau. Qui irait s’amuser dans l’arène ?

Après avoir rejoint Seven Fields et Sleeping Moon dans l’Ossuaire, ils commencèrent à tuer des monstres, et n’avaient pas grand-chose à se dire. De son côté, Tang Rou faisait quelques donjons seule, donc elle ne disait rien non plus. Le cybercafé était très silencieux. Seuls les clics de souris et les bruits des claviers de ses deux employés résonnaient. Ce genre d’atmosphère calme dura à peu près une heure. Soudain, des bruits de pas résonnèrent dans le hall. Ils levèrent les yeux de leurs écrans pour regarder qui arrivait. Il était presque deux heures du matin et il y avait de façon inattendue, un client.

La personne à l’entrée jeta un coup d’œil à l’intérieur du cybercafé puis se retourna et cria, agréablement surpris :

« Frère Hao, le cybercafé est vide ! »

Alors qu’il disait cela, trois autres personnes entrèrent. Ils jetèrent un œil à l’intérieur. La première personne s’était déjà précipitée vers l’accueil, où il y avait de la lumière, et demanda :

« Vous êtes ouverts ? »

S’il s’agissait bien de clients, alors ils devraient travailler ! Tang Rou les ignora. Elle était là pour jouer. Elle ne travaillait pas la nuit. Celui qui travaillait actuellement était Ye Xiu, donc c’était à lui de s’occuper des clients.

Ye Xiu s’arrêta immédiatement de jouer. Il raviva les lumières à l’accueil et les accueillit :

« Combien de personnes sont avec vous ? »

Il leva la tête pour regarder ces quatre personnes. Ye Xiu fut étonné. Il les connaissait tous.

Celui qui lui avait parlé était Chen Yehui. Dans Glory, il était le chef de guilde d’Excellent Dynasty.

Les trois autres qui étaient venus avec lui, Liu Hao, Wang Ze et Fang Fengran étaient tous des joueurs pros de l’équipe d’Excellent Era. Les visages des quatre étaient rouges et ils avaient l’air légèrement éméchés. Quand ils étaient, entrés, leur angle de vue était tel qu’ils n’avaient pu voir Ye Xiu, caché par son ordinateur. Mais ils pouvaient voir Tang Rou et leurs yeux s’écarquillèrent.

Quand ils s’avancèrent, Ye Xiu resta assis, calme. Liu Hao s’avança devant le groupe. S’appuyant sur la table, il étira son cou et après avoir jeté un coup d’œil à l’écran de Tang Rou, il dit immédiatement en riant :

« Mademoiselle, tu joues à Glory ? »

Tang Rou tourna la tête et lui jeta un rapide coup d’œil. Après lui avoir dit en souriant « ouais », elle se retourna et continua à jouer.

*Tousse*! Liu Hao toussa sans raison. On aurait dit qu’il essayait d’attirer son attention. Il poursuivit, étant donné qu’elle ne réagissait pas :

« Tu joues plutôt bien !

— Merci. »

Tang Rou le regarda et lui sourit poliment. Puis elle l’ignora encore une fois.

Liu Hao fut perplexe, extrêmement perplexe. Si elle jouait à Glory, comment ne pouvait-elle pas le reconnaître ? Il était lui-même un joueur pro, très réputé ! Avec si peu de distance entre eux deux, et une aussi bonne luminosité aussi… serait-ce parce que sa coupe de cheveux était un peu différente aujourd’hui ? Très étrange ! Les personnes derrière lui tiraient sur ses vêtements plusieurs fois. Liu Hao se retourna et vit que ses amis avaient l’air inquiet. Ils regardaient sur le côté avec un certain sérieux.

Liu Hao tourna la tête. Il vit Ye Xiu, une cigarette à la bouche se dirigeant vers eux.

« Allez-vous utiliser les ordinateurs ? » demanda Ye Xiu.

Astuce:

Cliquer sur l'image The King’s Avatar – Expert Omniclasses 95 manga pour aller à la page suivante. Vous pouvez utiliser les flêches de votre clavier pour naviguer entre les pages.