Panlong Chapitre 337

Chapitre 337: Les trois couloirs

« Me remercier ? », répéta Linley avec surprise.

C’était la toute première fois qu’il rencontrait ces Ni-Lions Dorés à Six-Yeux. Pourquoi ceux-ci s’étaient mis à le remercier juste après l’avoir vu ?

« Malheureusement, tu es né juste un peu trop tard. Si tu avais été né trois mille ans plus tôt, Quatrième Frère et Cinquième Frère n’auraient pas eu à mourir. », murmura en plus le Ni-Lion Doré à Six-Yeux qui lui avait adressé la parole, tandis que les deux autres jetèrent à leur tour un regard vers Linley. Puis ils s’envolèrent tous les trois de l’autre côté, pour se rapprocher des six autres créatures magiques de niveau Saint.

Desri se mit à rire et demanda à Linley, « Tu as déjà rencontré ces trois frères ? »

« Non, jamais. », répondit Linley, toujours aussi interloqué.

Desri se tut, mais d’après son air, il était clair qu’il ne le croyait pas.

« Auparavant, il y avait très peu de créatures magiques qui pouvaient entrer dans la Nécropole des Dieux. Seuls quelques-unes des créatures magiques Saintes les plus puissantes de la Forêt des Ténèbres pouvaient entrer. Mais maintenant que Dylin est apparu, même celles de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques vont être capable d’entrer dans la Nécropole. », soupira Desri.

Linley jeta un regard vers le dernier groupe qui venait d’arriver.

Les six créatures magiques de niveau Saint qui étaient venues en même temps que les Ni-Lions n’étaient clairement pas des bêtes ordinaires.

« Il semblerait que quatre d’entre eux faisaient déjà partie de celles qui ont attaqué la ville de Fenlai. Ou alors, elles sont juste de la même race. » Linley put immédiatement reconnaître quatre d’entre elles : un Lion à la Crinière Sanglante, un Wyrm Tyrannique, un Ours-Monde Sauvage, et un Singe Doré aux Yeux Violets.

C’était le Singe Doré aux Yeux Violets qui avait réduit en bouillie Kalan sous son pied.

Seulement, Linley n’arrivait pas à être sûr que ce soit bien le même Singe.

Tant d’experts s’étaient rassemblés ici. Des experts humains, mais aussi des créatures magiques. Tous les puissants experts cachés du continent Yulan étaient sortis aujourd’hui, et tout le monde, qu’ils soient humains ou non, discutaient à voix basse entre eux. À cet instant, les humains et les créatures magiques étaient deux races tout à fait égales.

*Swish !* Une ombre noire sortit en volant du château métallique. Bébé était de retour.

Tous les humains, et les créatures magiques se retournèrent pour fixer Bébé du regard. Auparavant, à part les trois enfants du Seigneur Beirut, ainsi que les Dieux, pas un seul expert de niveau Saint n’avait pu entrer dans ce château métallique.

« Boss, c’est réglé. », averti la petite voix de Bébé dans l’esprit de Linley. « Tu peux laisser Barker venir. »

Linley se mit à rire. Devant ce mystérieux Seigneur Beirut il semblerait que les mots de Bébé soient assez efficaces.

« Haeru, va prévenir Barker, et conduis-le ici. », dit immédiatement Linley à sa Panthère Ténébreuse. Et Haeru lui répondit juste après, « Bien maître. ».

Une heure après.

Barker arriva, en suivant Haeru.

« Il y a tellement de monde. » Barker contempla l’ensemble des experts présents, et ne put s’empêcher d’être choqué. En comptant l’ensemble des humains et des créatures magiques rassemblés ici, plus de quatre-vingts Saints étaient là à cet instant. Et ils possédaient tous une force stupéfiante. S’il ne se transformait pas… Barker serait le plus faible d’entre eux.

Mais bien sûr, après s’être transformé, Barker serait légèrement au-dessus de la moyenne.

Dans ce groupe, les plus puissants étaient Desri, Fain, les autres Saints Parfaits, et Linley.

Le soleil arriva à son zénith. Les Saints rassemblés dans l’espace vide autour du château étaient assez patients, et attendaient tous sagement. Soudain, quatre ombres quittèrent le château en volant. Il y avait le Dieu de la Guerre avec son aura absolument dominatrice, le gracieux Haut Prêtre, le démoniaque Dylin, et le paresseux César.

Les quatre Dieux tous-puissants atterrirent devant le château.

Tout le monde, humains comme créatures magiques, se turent, et écoutèrent attentivement leurs ordres.

Le Haut Prêtre, le visage recouvert par son masque vert et ses longs cheveux gracieux, fut le premier à prendre la parole.

« Dans ce groupe, certains d’entre vous sont déjà entré dans la Nécropole des Dieux, tandis que pour d’autres, ce sera la première fois. Mais ce voyage est différent des précédents, et c’est pourquoi nous devons vous rappeler quelques petites choses. »

La voix du Haut Prêtre était très douce, et en même temps neutre. Juste avec le son, il était difficile de déterminer si cette voix appartenait à un homme ou une femme.

« Différent des précédents ? » Linley sourit calmement. Il n’y avait encore jamais été, donc quoi qu’il se soit passé auparavant, cela ne changerait rien pour lui.

Chacun des humains et des créatures magiques présentes prêtèrent une attention toute particulière aux recommandations du Haut Prêtre.

« Ceux qui sont déjà entrés dans la Nécropole des Dieux savent qu’il existe au total, trois tunnels qui mènent à la Nécropole. Un se trouve ici, dans la Forêt des Ténèbres. Un autre se trouve sur une île des Mers du Nord. Et le troisième est situé dans les profondeurs de la Mer du Sud. » La voix du Haut Prêtre resta très douce, tout au long de son explication.

Les visages des personnes les plus expérimentées, comme Desri et Fain, se mirent à changer.

« Il y a trois mille ans, l’entrée vers la Nécropole des Dieux s’est faite par le tunnel de la Mer du Sud. Il y a deux mille ans, cela s’est fait par le tunnel de la Forêt des Ténèbres. Et mille ans auparavant, c’est le tunnel situé sur l’île des Mers du Nord qui s’est ouvert. Tous les trois millénaires, un cycle s’effectue. Cette fois-ci, vous entrerez dans la Nécropole des Dieux par la Mer du Sud. » La voix du Haut Prêtre porta sans effort jusque dans les oreilles de chaque homme et créature magique.

Linley fut surpris.

« Alors comme ça, la Nécropole des Dieux possède trois entrées ? » Il se mit à se demander, « Mais les tunnels sont pourtant extrêmement loin les uns des autres. Les Mers du Nord, la Forêt des Ténèbres, et la Mer du Sud… il y a plusieurs dizaines de milliers de kilomètres entre chacune de ces régions. Comment ça se fait ? »

Bien qu’il se pose ces questions, il savait pertinemment que ce n’était pas le moment de prendre la parole. Il se résigna donc à continuer d’écouter attentivement.

La voix du Haut Prêtre sembla contenir une once d’humour en prononçant la suite, « Maintenant, vous devriez savoir le tunnel qui va être utilisé. La dizaine de personnes qui sont déjà entrées par ce tunnel devraient connaître la dangerosité de ce voyage. Bien. Desri, viens donc expliquer à tout le monde.

– Rappelez-vous. Toute personne souhaitant abandonner peut le faire. Mais cette nuit, ceux qui restent partiront tous ensembles. », finit par répéter le Haut Prêtre, d’une voix toujours aussi douce et égale.

Le rire froid de Dylin s’éleva. « Si vous avez peur, n’y allez pas. Il n’y a rien d’embarrassant à cela. Ce n’est pas trop tard pour abandonner maintenant. Si vous abandonnez plus tard, après être arrivé là-bas, et que vous décidiez de finalement fuir à ce moment, là, ce serait vraiment gênant. » Les quatre divinités se mirent ensuite sur un côté, pour attendre que la nuit tombe.

Desri s’avança, jusqu’à se retrouver devant tout le groupe.

Son visage était maintenant extrêmement sombre et abattu. Linley n’avait encore jamais vu le charmant Desri avec une expression aussi laide sur le visage.

« À ceux qui ont connu la Nécropole des Dieux il y a deux mille ans ou mille ans auparavant, écoutez-moi bien. » La voix de Desri était glaciale. « Il n’y a pas juste une Nécropole des Dieux, tout comme il n’y en a pas deux. Il en existe trois. Les trois différents tunnels mènent chacun à trois différentes Nécropoles !

– Trois ? », s’exclamèrent de nombreuses personnes avec choc.

Même Linley fut surpris, avant de se reprendre et d’écouter avec attention ce qui allait suivre.

« Même si les Nécropoles que l’on atteint par les tunnels de la Forêt des Ténèbres et des Mers du Nord sont dangereux, le danger n’y est pas si grand. En général, tant que vous êtes prudent et attentifs, vous ne risquez rien. Mais la Nécropole des Dieux que l’on atteint par la Mer du Sud est extrêmement, extrêmement dangereuse. », annonça Desri d’une voix sourde. « En fait, je crois même que parmi les quatre-vingts et quelques experts que nous sommes ici présents, même si nous sommes tous extrêmement prudents, nous aurons de la chance si un tiers d’entre nous survit.

– Un tiers ?! », s’exclamèrent de nouveau bon nombre de Saints.

La majorité d’entre eux était déjà entrée dans la Nécropole des Dieux auparavant, mais durant les deux dernières visites, seul un quart d’entre eux avait péri. Alors que Desri venait de dire… que cette fois, ce serait les deux tiers du groupe qui finiraient très probablement par périr.

« Et cela, en supposant que vous êtes extrêmement prudents. Si vous cherchez à vouloir plus… alors je m’attends à ce qu’on ait de la chance si on arrive à avoir dix survivants parmi nous. », continua Desri en regardant toutes les personnes qui lui faisaient face. « Rappelez-vous bien ceci. Si vous mourrez, ce n’est pas si grave. Mais n’entraînez pas les autres avec vous. »

Après avoir fini d’énoncer ses conseils, Desri retourna aux côtés de Hayward et de Higginson.

L’atmosphère générale était soudainement devenue beaucoup plus sombre.

« De quoi devrions-nous avoir peur ? Plus le danger est grand, plus les chances de découvrir une étincelle divine ou un artefact divin sont grandes. », dit une voix au milieu du groupe.

« Il faudrait déjà que tu en sortes vivant. », répliqua immédiatement la voix froide de Fain.

Le visage de Fain était lui aussi extrêmement grave.

Desri, Higginson, et Hayward étaient tous silencieux.

Linley s’approcha d’eux, puis demanda doucement, « Desri, qu’est-ce qu’il ne va pas ? Ce voyage jusqu’à la Nécropole des Dieux va vraiment être si spécial ? »

Desri le regarda, puis soupira et dit, « Linley, te rappelles-tu la première fois que tu es venu au village ? À ce moment-là, quand tu t’es entraîné contre Hayward, tu lui as demandé pourquoi, un Archimage Saint comme lui n’avait pas de compagnon magique.

– Je m’en souviens. », acquiesça Linley.

Lorsqu’il s’était battu contre lui, il avait eu tout d’abord l’impression qu’un Archimage Saint qui se retrouverait contre lui sans compagnon magique se ferait définitivement vaincre. Mais alors, Hayward lui avait montré son erreur en lui démontrant comment un Archimage Saint se battait.

« À ce moment, tu m’as dit que sa créature magique s’était sacrifiée pour le sauver. Et que c’était il y a plus de deux mille ans. Tu as aussi rajouté qu’un bon ami à toi était mort aussi à ce moment-là. », continua Linley.

– C’est ça. », acquiesça Desri. « Et les événements dont je parlais faisaient référence à notre voyage dans la Nécropole des Dieux d’il y a trois mille ans. »

Linley hocha la tête.

« La créature magique de Hayward était une Panthère Foudroyante, très pratique pour rester en vie dans la Nécropole. J’ai supplié le Seigneur Beirut d’avoir une place supplémentaire pour laisser cette créature magique venir avec nous. Et pourtant, lors du voyage… juste en bordure du sixième étage de la Nécropole des Dieux, notre troisième frère et cette créature magique se sont fait tous les deux tués. Quant aux trois d’entre nous, nous étions au cinquième étage, et n’avons pas osé entrer dans le sixième. Et juste comme cela… nous sommes restés à cet étage pendant cinq ans, pour attendre que le tunnel de sortie apparaisse. » Le visage de Desri était très amer.

L’esprit de Linley tournait à plein régime ;

Le cinquième étage ? Le sixième étage ?

Bien qu’il ne sache rien de la Nécropole des Dieux, d’après ce que venait de lui raconter Desri, elle était divisée en de nombreux étages. Et ce « sixième étage » devait en être un extrêmement dangereux.

La nuit tomba. Pas un seul Saint ne partit. S’ils avaient eu peur d’un danger inconnu… ils auraient été bien faibles mentalement.

Une ombre noire apparut soudain en face du groupe, avant de se solidifier peu à peu. Cette personne portait une robe noire très simple. Ses cheveux noirs étaient détachés, et sa barbe était si longue qu’elle lui atteignait la poitrine. Il ressemblait simplement à un vieil homme.

« Seigneur Beirut. » Le Haut Prêtre, César, le Dieu de la Guerre, et Dylin se levèrent tous immédiatement et l’accueillirent respectueusement.

Tous les Saints se levèrent eux aussi immédiatement avant de s’incliner respectueusement, qu’importe que ce soit la première, seconde, ou troisième fois qu’ils rencontraient Beirut. L’atmosphère était telle que ni le Haut Prêtre, ni le Dieu de la Guerre, et encore moins les Saints, n’osaient respirer.

Beirut possédait une paire de petits yeux, mais qui semblaient plein de vie, comme deux étoiles brillantes. Son visage semblait être perpétuellement traversé par un léger sourire.

« Bébé, viens-là. », dit tout joyeusement Beirut en voyant Bébé.

Bébé sauta immédiatement dans les bras de Beirut. Tout le monde se mit à regarder Bébé.

« Papy Beirut, allons-y. J’ai attendu tellement longtemps. » Bébé ne semblait en aucun cas ressentir une quelconque pression due à la présence de Beirut. Ce dernier hocha gentiment la tête, puis s’envola vers le Sud avec Bébé dans ses bras.

« Allons-y. », dit la voix légèrement grave de Beirut.

À ce moment, les quatre divinités, et les quatre-vingts experts Saints s’envolèrent tous à sa suite.

Tout en volant, bon nombre d’entre eux se mirent à regarder Linley. Clairement, la relation aussi proche entre Bébé et Beirut leur avait fait prêter attention à Linley aussi. Mais ces personnes savaient seulement… que Bébé était la créature magique de Linley. Ils étaient donc nombreux à être parvenu à la conclusion…

Que même s’ils ne devenaient pas amis avec Linley, ils ne pouvaient pas se permettre de l’offenser.

Après tout, devant le Seigneur Beirut, même ceux comme le Dieu de la Guerre, et les trois autres Divinités agissaient comme des enfants, n’osant ne serait-ce que respirer trop fort. Il était facile de comprendre à quel point, dans le cœur du Seigneur Beirut, le statut de Bébé était bien plus important que celui du Dieu de la Guerre.

« Le Dieu de la Guerre est vraiment formidable. Il a exprimé sa bienveillance envers moi très tôt, durant le mariage de mon petit frère. », se dit intérieurement Linley. « Le Seigneur Beirut a une relation avec Bébé, Bébé a une relation avec moi, et j’ai une relation avec Wharton… ça fait quand même deux niveaux de séparations là ! »

Mais le Dieu de la Guerre s’était pourtant impliqué dans les affaires de Wharton, allant jusqu’à directement ordonner à l’Empereur Johann de laisser Wharton devenir le mari de Nina.

Cela laissait imaginer le respect et l’effroi que ressentait le Dieu de la Guerre envers le Seigneur Beirut.

……

Les océans prenaient une place énorme sur le plan de Yulan. Les Mers du Nord étaient déjà vastes, mais celle du Sud était tout simplement choquante. Linley avait une fois entendu Hodan dire qu’au bout de la Mer du Sud se trouvait le sauvage espace chaotique.

Tard dans la nuit. Les eaux infinies de la mer semblaient sombres et profondes.

« Juste là. », déclara Beirut en s’arrêtant en plein air, au-dessus de l’eau.

« Dans les profondeurs de l’océan, ici, vous allez trouver le tunnel qui mène à la Nécropole des Dieux. Le tunnel se trouve à environ vingt mille kilomètres de la surface de l’eau. », dit calmement Beirut en riant. « J’image que la pression de l’eau des eaux profondes ne devraient poser de problèmes à aucun d’entre vous. Si vous ne pouvez même pas soutenir cette petite pression, il vaut mieux que vous abandonniez tout de suite. »

Après avoir dit cela, Beirut fut le premier à plonger dans l’eau.

Là où son corps passait, les eaux profondes de l’océan elles-mêmes se séparaient naturellement, pour créer un couloir.

Astuce:

Cliquer sur l'image Panlong 337 manga pour aller à la page suivante. Vous pouvez utiliser les flêches de votre clavier pour naviguer entre les pages.