Le Monde des Arts Martiaux Chapitre 98

Chapitre 98: La force de la vibration

Disciple principal… se répéta Lin Ming en silence.

Il se dit que la secte des Sept Profondes Vallées était tel un immense vampire, spoliant toutes les ressources nécessaires à la pratique des arts martiaux dans un rayon de plusieurs centaines de milliers de kilomètres. Ce qui avait pour conséquence de priver de nombreux artistes martiaux venant de petits pays, réduisant ainsi grandement leur chance de pouvoir un jour atteindre l’étape Houtian.

Après avoir ouvert des maisons martiales un peu partout à travers les pays sous leur contrôle, les Sept Profondes Vallées y avait distribué ressources et méthodes d’entraînements aux disciples les plus prometteurs ; dans le but de pouvoir les utiliser par la suite.

Les familles royales de tous ces pays n’étaient pas dupes et avaient bien conscience de cela. Et pourtant, alors qu’elles redoutaient d’un côté le spectre des Sept Profondes Vallées, elles recherchaient de l’autre à en obtenir le soutien et la protection. Ainsi, ils étaient tous enclins à se voir déposséder des ressources de leurs pays et à faire des révérences zélées. De la sorte, le peu de ressource qui restait sur place était disputé avec ardeur et les prix s’envolaient. Dans sa situation, Lin Ming avait beau être talentueux, son milieu familial ne lui permettait pas de pratiquer les arts martiaux, il n’en avait pas les moyens.

Lin Ming se sentit révolté en pensant à la relation de parasite qu’exerçait les Sept Profondes Vallées à l’égard du Royaume du Grand Avenir.

Ma volonté de suivre la voie des arts martiaux n’aurait pas été une telle charge pour ma famille si les Sept Profondes Vallées n’avait pas existé ! Ils sont tellement détestables… pensa Lin Ming. Il aurait voulu le crier, mais se retint.

Il faut absolument que je devienne un disciple principal si je souhaite atteindre les royaumes supérieurs des arts martiaux ! Sans quoi je n’aurai pas les ressources nécessaires… Attendez donc que je sois suffisamment fort pour vous expliquer ce que j’en pense !

« Bien Lin Ming, j’ai fait le tour de ce que je voulais te rappeler. Ta supériorité repose sur ton cœur des arts martiaux, et tes capacités au combat actuelles ne sont pas au niveau de celles de Zhu Yan. Plus important encore, tu n’as pas de compétence martiale. Tu as vaincu Zhang Cang avec le Dragon Impérial Surgit des Flots, il n’y a rien de plus basique en terme de compétence martiale. Je ne souhaitais pas te laisser choisir le Poing Briseur d’Os qui Déchire le Corps au début, mais tu auras été trop insistant. Il est désormais trop tard pour que tu en choisisses une autre.

Ce qui est fait est fait. Un artiste martial doit suivre sa nature et ses désirs le plus librement et spontanément possible. Tu ne dois pas regretter tes décisions, quoi qu’il advienne. Si tu changes d’avis dans ta tête, ton cœur ne sera pas satisfait et refusera de s’ouvrir et de s’épanouir. Maintenant, je veux que tu perfectionnes tes fondations de techniques à la lance et que tu t’en serves pour battre Zhu Yan. Il faut néanmoins que je te dise quelque chose. Zhu Yan maîtrise déjà trois compétences martiales différentes ! Tu dois te préparer ! »

« Entendu, instructeur Hong », acquiesça Lin Ming.

« Maintenant attaque moi ! Fais-moi voir tes compétences à la lance ! »

« Alors excusez l’impolitesse ! » répondit Lin Ming tandis que ses mains se précipitaient pour agripper Eclair Lunaire. D’un geste vif et brusque, Lin Ming fit trembler le fer de la lance qui fredonna légèrement. Le fer élastique violet noirâtre était incommensurablement dur et résistant, rien qu’un léger tremblement suffisait à déchirer des muscles et broyer des os.

« Oh ? Tu arrives à secouer le fer élastique violet noirâtre aussi facilement ? Quelle force ! » rit Hong Xi en se saisissant également de sa lance.

« Le dragon Impérial Surgit des Flots ! » cria Lin Ming. Tenant Eclair Lunaire des deux mains, il donna un coup d’estoc dans un mouvement soudain face à lui.

L’aura imposante de Lin Ming s’éleva aussitôt. Le flux d’air qui l’entourait commença à changer, comme si un courant invisible flottait autour de lui et convergeait vers cette aura pour se fondre dans sa lance.

Hong Xi afficha une expression satisfaite. Il fit un long pas en avant, sa lance bien empoignée et pointée vers le fer de celle de Lin Ming, puis il donna un violent coup sec !

Ce coup n’arrêta cependant en rien la course d’Eclair Lunaire. Cette lance semblait faite d’or et d’argent et elle poursuivait sa course, droit vers Hong Xi !

C’était le fruit des innombrables coups d’estoc portés par Lin Ming en dessous de la Chute du Bassin Glacial. Chacun d’eux était parfaitement stable, au point d’être inébranlable.

Les yeux d’Hong Xi étincelèrent de lumière. « Ça c’est un coup d’estoc ! »

« Rahh ! » Hong Xi déborda soudainement d’énergie. La véritable énergie dans sa lance commença à se déchaîner. Eclair Lunaire fut violemment éjectée par la force brute. Ne s’arrêtant pas là, Hong Xi fit soudainement un second pas en avant et sa lance partit en direction de la gorge de Lin Ming tel un serpent venimeux.

Il était deux fois plus rapide que Lin Ming ! Ce dernier n’avait eu le temps de faire qu’un mouvement qu’il en avait déjà utilisé deux.

Hong Xi se dit alors que ce mouvement suffirait à terminer le combat. Il ne devrait avoir aucun mal à gérer Lin Ming et sa troisième étape de la Transformation du Corps du haut de sa cultivation au sommet de la Condensation de l’Impulsion. Il aurait beau n’utiliser que trente pour cent de sa force, la tâche resterait aisée ; c’est tout du moins ce qu’il pensait et ce à quoi il s’attendait.

Lin Ming vit le reflet de cette lance dans ses yeux tandis qu’elle se précipitait sur lui ; et ce alors qu’Eclair Lunaire était trop loin pour qu’il ne puisse la ramener à lui et se défendre contre cet assaut. Sans hésiter, Lin Ming tendit la main droite en direction du fer de lance de Hong Xi. A ce moment-là, les innombrables petites unités à l’intérieur de son corps commencèrent à respirer à l’unisson. Sa véritable énergie se mit à vibrer en se concentrant dans sa main droite.

Hong Xi le vit essayer d’intercepter à main nue le fer de lance qui filait droit sur lui à pleine vitesse et eut un moment d’hésitation. Ce Lin Ming…

« Mmm ? »

Hong Xi ressentit une vibration intense descendre le long de la hampe de sa lance, vibration qui la rendait instable. Que… que se passe-t-il ?

Hong Xi avait naturellement entendu dire que lors de son combat avec Zhang Cang, Lin Ming avait intercepté son sabre à main nue. Il s’était dit qu’il avait tout simplement prédit le schéma d’attaque de son adversaire et qu’il s’était débrouillé pour éviter le fil de la lame. Mais il apparaissait désormais que ce n’était pas aussi simple que cela.

« Ho ! »

Hong Xi était un maître à l’étape de la Condensation de l’Impulsion. D’un effort soudain des deux mains, il fit un mouvement brusque qui vint contrebalancer la vibration de la hampe de sa lance. Mais entretemps, la lance de Lin Ming était de retour.

« Annihilation totale ! »

Hong Xi eut tout juste le temps d’esquiver en sautant en arrière. Malgré tout, un puissant vent céleste accompagna la lance de Lin Ming. Cette vague d’énergie contenait un étrange pouvoir de vibration. Hong Xi sentit les battements de son cœur et sa circulation sanguine affectés aussitôt que le souffle l’atteignit.

Ce mouvement le laissa sans voix. Il avait atteint le large succès de la Condensation de l’Impulsion. Ses méridiens étaient ouverts et connectés, et de la véritable énergie renforçait l’intégralité de son corps, sans laisser un seul point faible. Pourtant, cela ne l’avait pas empêché de ressentir une sensation désagréable de désordre. Quoiqu’il ne fût pas blessé, il était convaincu que si ça avait été un artiste martial à l’étape de l’Entraînement des Entrailles, ce dernier serait en train de vomir son sang.

Ce gamin, quel genre de méthodes de cultivation est-ce qu’il étudie ? Je pensais l’acculer avec un seul mouvement mais l’on en est déjà au troisième. Comment pourrais-je ne pas perdre la face en tant qu’instructeur si je ne parviens pas à m’occuper de lui ? 

Hong Xi augmenta sa force d’encore vingt pour cent. Se retournant dans les airs, sa lance vint s’abattre comme une pluie torrentielle.

« Bam ! »

Lin Ming pointa Eclair Lunaire vers le haut pour parer, mais il ressentit cette fois une force inextinguible à l’intérieur de la lance d’Hong Xi ; à tel point qu’il se sentait incapable de lutter, et sa lance fut dégagée sur le côté.

Un fer de lance apparut alors sur sa gorge tel un fantôme invisible. La froideur du fer plaqué contre sa peau lui donna la chair de poule. Le combat était terminé.

Hong Xi ramena sa lance à lui et dit : « C’est excellent jeune homme, tu as de véritables compétences cachées, pas étonnant que Zhang Cang ait été battu avec un seul coup de paume, de poing et de lance. Ma cultivation surpasse largement la tienne, mais aujourd’hui il semblerait que je puisse quand même en apprendre de toi. »

Hong Xi parcouru Lin Ming du regard, le jaugeant de la tête au pied. Il se remémora cette étrange vibration qu’il avait ressentie ; où est-ce que Lin Ming avait bien pu apprendre une telle chose ?

Il ne pouvait pas l’avoir apprise par lui-même, pas ce genre de style de combat. C’était certainement issu d’un feuillet de jade. Hong Xi repensa alors à ceux que Lin Ming avait choisis au dépôt ; il s’agissait des Fondements de la lance, des Fondements des Déplacement et du Poing Briseur d’Os qui Déchire le Corps…

Hong Xi avait déjà pu voir les Fondements de la lance auparavant. En fait, tous les membres de l’armée étaient obligés de les étudier. Pourtant, même si la version de l’armée et celle du dépôt de la Maison Martiale des Sept Véritables différaient, les variations étaient infimes et concernaient plus spécifiquement les méthodes de développement de la véritable énergie ; il n’y avait pas de différence dans les techniques de lance en elles-mêmes. Ce genre de vibration effrayante ne venait donc pas des Fondements de la Lance, mais ne pouvait pas non plus être issu des Fondements des Déplacements. Se pouvait-il que…

Le poing Briseur d’Os qui Déchire le corps ?

Astuce:

Cliquer sur l'image Le Monde des Arts Martiaux 98 manga pour aller à la page suivante. Vous pouvez utiliser les flêches de votre clavier pour naviguer entre les pages.