Le Monde des Arts Martiaux Chapitre 105

Chapitre 105: La corde et le torrent

Il ne fait aucun doute que je serai puni, mais c’est bien mieux que de se laisser dépasser par Lin Ming dans le futur !

Sans compter qu’un génie mort n’est plus un génie. La secte des Sept Profondes Vallées ne me fera pas exécuter pour quelqu’un de décédé. Dans le pire des cas, en sachant que le Dixième Prince m’aidera dans l’ombre, je serai renvoyé de la Maison Martiale et contraint à l’exil aux frontières du Royaume.

Cela ne signifiait pas grand-chose pour Zhu Yan d’être banni. Quant au fait qu’il puisse être renvoyé de la Maison Martiale, quoique ce fût dommageable, cela en valait la peine si ça lui permettait de se débarrasser de Lin Ming une bonne fois pour toute !

C’était sa seule et unique chance de l’assassiner !

Mais en était-il réellement capable ?

Au plus profond de lui, Zhu Yan en doutait.

J’ai encore ma compétence martiale la plus puissante. Mais le prix à payer pour l’utiliser sera élevé. Je risque d’endommager mes méridiens si je me force à dépasser mes capacités pour en déployer toute l’étendue. Il me sera plus difficile d’atteindre la Condensation de l’Impulsion avec des méridiens abimés, qui auront plus de mal à se connecter et à s’ouvrir. Mais vu la situation, je n’ai plus le choix.

Le visage de Zhu Yan fut traversé d’un élan de férocité tandis qu’il mobilisait l’intégralité de sa véritable énergie. Un son strident commença à s’échapper de son épée.

« Zhu Yan s’apprête à tout donner ! »

« Quelle force terrifiante ! Je crains que même un artiste martial à l’étape du Façonnage Osseux n’ait pas une véritable énergie aussi effrayante ! »

Plus personne ne doutait de la force de Zhu Yan maintenant que l’assemblée avait découvert que Lin Ming était parvenu à percer les secrets du Poing Briseur d’Os qui Déchire le Corps. Le fait qu’il ait été capable de tenir aussi longtemps face à un génie aussi monstrueux que Lin Ming suffisait à prouver qu’il était doté de capacités extraordinaires.

Lin Ming sourit légèrement en ressentant l’imposante intention meurtrière qui émanait de Zhu Yan. Tu veux te déchaîner ?Alors allons-y !

Depuis le début du combat, Lin Ming n’avait fait que rassembler son potentiel.

Même s’il avait frappé de toute ses forces à chaque occasion, il emmagasinait de la vitesse.

Se déplacer constamment et accumuler de l’élan, c’était la clé pour atteindre son plus haut potentiel lors d’un combat !

Désormais, Eclair Lunaire débordait de tout ce potentiel accumulé, prête à porter cette dernière frappe décisive !

Ce combat est le plus important que je n’ai jamais eu à disputer, et Zhu Yan est l’adversaire le plus important que je n’ai jamais rencontré de toute ma vie. C’est la cause de la faille apparut dans mon cœur lors de l’Epreuve du Rêve de l’examen d’entrée de la Maison Martiale des Sept Véritables. Aujourd’hui, nous allons déployer nos mouvements les plus puissants et je vais le battre, apaisant ainsi mon cœur des arts martiaux !

Les carreaux du sol du terrain de tournoi craquèrent avant de voler en éclats sur le passage de Lin Ming qui avançait pas à pas vers son adversaire. Son bras droit était tendu et Eclair Lunaire s’étendait dans son axe. C’était la position de la lance la plus basique, le Pont en Fer Bloquant la Rivière.

Pourtant, aussi fondamentale qu’elle puisse être, exécutée par Lin Ming cette position dégageait une impression de vigueur infinie. La lance d’un violet noirâtre était calme comme une statue de fer. Elle était semblable à une corde tendue au-dessus d’une rivière torrentielle. Peu importe à quel point les eaux étaient déchaînées, la corde restait imperturbable.

Inébranlable qu’importe la force rencontrée, le Pont en Fer Bloquant la Rivière !

« C’est la position des Fondements de la Lance, le Pont en Fer Bloquant la Rivière ! »

« Dieu du ciel ! Je vais finalement revoir le Pont en Fer Bloquant la Rivière de Lin Ming en action une nouvelle fois ! » s’exclama une jeune fille un peu plus jeune que Lin Ming en serrant ses poings d’excitation. Son visage rougissait de joie. Elle venait d’intégrer le Hall Humain.

Lin Ming et sa posture du Pont en Fer Bloquant la Rivière était légendaire pour bon nombre des plus jeunes disciples du Hall Humain.

La plupart des disciples inférieurs du Hall Humain étaient issus d’un milieu modeste. De ce fait, et parce qu’ils représentaient les disciples les plus faibles, ils n’avaient accès à aucune méthode d’entraînement précieuse au sein de la Maison Martiale. Ils avaient beau pouvoir se targuer d’être des disciples de la Maison Martiale des Sept véritables, ils ne nourrissaient pas de grands espoirs pour l’avenir.

Cependant, Lin Ming, qui n’était pas non plus de haute naissance, avait vaincu Zhang Cang, un maître du Hall Terrestre, en utilisant les Fondements de la Lance. La posture du Pont en Fer Bloquant la Rivière !

C’était un miracle !

Dans les mains de Lin Ming, cette posture simple et minimaliste était devenue tranquille et aussi inébranlable qu’une montagne. N’importe quelle compétence martiale, aussi magnifique ou grandiose qu’elle puisse être, s’était vue brisée par la lance !

Une force solitaire unique pour anéantir dix milles styles différents !

De tous les disciples de la Maison Martiale, Lin Ming était le seul capable de s’appuyer sur les Fondements de la Lance pour résister au coup final de Zhu Yan !

Le visage de Zhu Yan s’emplit d’une dignité qui lui était peu familière face au Pont en Fer Bloquant la Rivière de Lin Ming.

C’était également le match le plus important qu’il n’ait jamais eu à disputer. Il ne se permettrait pas de sous-estimer le moindre cheveu de son adversaire, peu importe la technique utilisée par ce dernier. Un géni avec une perception aussi incroyable était capable de transformer n’importe quelle méthode d’entraînement en une arme divine !

« Hahhh ! » cria Zhu Yan. Les vêtements de soie qui recouvraient son buste partirent en fumée, consumés dans les flammes par les vagues d’air brûlant dégagées par sa véritable énergie. Des fragments carbonisés tombèrent sur le sol en virevoltant dans les airs.

D’un geste déterminé, Zhu Yan arracha les derniers morceaux de sa tunique comme une vulgaire feuille en papier, révélant un corps musclé. Mais à cause de l’immense quantité de véritable énergie qu’il faisait converger vers lui, sa peau était devenue rouge comme celle d’un démon de feu.

L’épée dans ses mains s’embrasa d’une brillante flamme scintillante. Zhu Yan ne ressentait pas encore ses méridiens brûler sous l’effet de cette véritable énergie enflammée, mais son corps était soumis à une douleur effroyable. C’était comme si d’innombrables aiguilles en fusion s’accrochaient à lui. Toutefois, cette douleur ne faisait qu’accentuer sa soif de sang.

« Meurs ! »

Le corps immobile de Zhu Yan s’éleva soudainement dans les airs. Fusionnant entre-elles, des flammes formèrent des illusions fantasmatiques. L’agrippant des deux mains, Zhu Yan dressa son épée au-dessus de sa tête. Tout son corps forma alors comme un arc. Sons corps était baigné de véritable énergie enflammée. Se condensant petit à petit, elle prit la forme d’un lotus rouge sang qui s’ouvrit tranquillement dans l’air…

« Le Purgatoire du Lotus Rouge ! »

Un noir profond sembla recouvrir tout l’espace pendant un bref moment, avant que cet étrange lotus ne semble l’absorber. C’était comme s’il abritait un soleil flamboyant en plus de déborder de véritable énergie !

De l’autre côté du terrain de tournoi, faisant face au mouvement meurtrier de Zhu Yan, Lin Ming était calme comme l’eau à la surface d’un lac. Ses oreilles étaient fermées, insensibles aux bruits des flammes brûlantes comme aux acclamations et aux cris du public.

Ses yeux ne voyaient qu’une personne, son adversaire. Quant à son cœur et son esprit, ils étaient connectés à Eclair Lunaire.

Tout son potentiel était rassemblé dans Eclair Lunaire et la puissante véritable énergie vibrait violemment. Lin Ming envoya sa lance vers l’avant, ce fut comme si une montagne s’effondrait devant elle.

« Baoum ! »

Eclair Lunaire et le Purgatoire du Lotus Rouge s’entrechoquèrent dans un élan frénétique. S’ensuivit une détonation assourdissante, semblable au tonnerre. La collision intense de véritable énergie déclencha une onde de choc féroce qui, balayant le terrain de tournoi, fit voler en éclats ce qu’il restait du revêtement. Les débris et fragments des carreaux brisés filèrent dans toutes les directions, soufflés par la déflagration.

Une silhouette baignée de flammes cramoisies fut projetée en arrière et vint heurter avec violence l’une des colonnes bordant l. Un bruit de craquement précéda l’effondrement de cette dernière.

L’individu qui venait de s’effondrer au sol parmi les gravas n’était nul autre que Zhu Yan. Gisant là, inconscient et recouvert de sang, il était difficile de dire s’il vivait encore.

De son côté, Lin Ming n’avait pas été épargné par l’impact. La terrifiante collision entre Zhu Yan et lui l’avait repoussé d’une bonne dizaine de mètres dans les airs avant qu’il ne parvienne à se stabiliser avec Eclair Lunaire pour retomber au sol.

Son sang tourbillonnait et faillit lui monter à la bouche, mais il parvint à stabiliser son état en faisant circuler la Formule de l’Authentique Chaos primordial.

Quel mouvement dévastateur ! Je me serais fait laminer si je n’avais pas appris à rassembler mon potentiel pour tout envoyer dans un coup final. L’onde de choc a fait voler en éclats mon bouclier de véritable énergie. J’aurais pu être sévèrement blessé si je n’avais pas atteint le Large Succès de l’Entraînement des Entrailles avant ce combat

« Zhu Yan a tout donné dans ce dernier assaut, outrepassant même ses capacités. Il n’en sortira pas indemne cette fois-ci. »

Un silence de mort s’abattit à travers le public tandis que des fragments de flammes continuaient de se consumer.

Le combat qui venait d’avoir lieu avait été impressionnant ; d’une intensité inatteignable par des artistes martiaux au sommet du Façonnage Osseux !

Zhu Yan pouvait déjà être considéré comme un talent de très haut niveau, pourtant Lin Ming avait dépassé la moitié d’étape qui les séparait pour le vaincre.

« Est-ce que Zhu Yan est toujours vivant ? »

« Il a mis sa vie en jeu dans ce dernier mouvement désespéré. Il n’est pas sensé pouvoir utiliser le Purgatoire du Lotus Rouge. J’imagine qu’il a forcé sa véritable énergie au-delà de ses capacités. »

« Forcer sa véritable énergie présente le risque d’endommager sa cultivation. Qu’est-ce qui a bien pu l’amener à faire ça pour essayer de gagner ce match ? Son obsession aura eu raison de lui… Il a quand même perdu. Ce Lin Ming est vraiment terrifiant ! »

De nombreux maîtres et experts étaient présents ; ils avaient naturellement vu comment s’était joué le coup final.

Plusieurs ainés de la Maison Martiale avaient également assisté au match. Ces derniers n’avaient pas manqué de percevoir l’intention meurtrière de Zhu Yan dans son dernier assaut.

« Je trouve ça étrange… Quoique sa perception soit impressionnante, le talent martial de Lin Ming est mauvais. Il ne devrait pas progresser très rapidement, pourtant il a avancé d’une étape complète au cours des deux derniers mois. Comment est-ce possible ? »

« C’est probablement parce que… Lin Ming a obtenu une sorte d’inspiration martiale. »

« Une inspiration martiale ? Qu’est-ce que c’est ? »

« Hum… Je n’en ai jamais entendu parler qu’en des termes vagues. Je ne sais pas précisément de quoi il s’agit, mais ce doit être puissant. »

L’échange que venait d’avoir deux disciples de bas niveau du Hall Humain ne manqua pas d’arriver jusqu’aux oreilles de l’un des disciples du top cinquante. Ce dernier écarquilla les yeux, il n’en revenait pas.

« Que viens-tu de dire ? Une intuition martiale ? Lin Ming a compris une intuition martiale ? »

« Euh, oui », répondit le disciple d’un air perplexe.

« Qui t’a dit ça ? »

Le disciple du Domaine Céleste était tout excité, ce qui effraya un peu son interlocuteur. Face à un disciple du top cinquante, c’est le contraire qui eût été surprenant.

« C’est… c’est le gardien de la Chute du Bassin Glacial, le condisciple ainé supérieur Xie Dong. »

« Xie Dong… » répéta le disciple du Domaine Céleste en déglutissant nerveusement. Quoiqu’il n’ait pas atteint la Condensation de l’Impulsion, Xie Dong travaillait à la Maison Martiale des Sept Véritables depuis de nombreuses années. Il possédait une grande expérience et, par conséquent, ne pouvait pas s’être trompé à ce point.

Lin Ming était parvenu à obtenir une intuition martiale !

Une perception divine, un cœur pur et solide, un cran au-dessus de tous, et maintenant une intuition martiale !

C’était tout bonnement effrayant !

Pendant ce temps-là, le personnel médical de la Maison Martiale s’était précipité vers Zhu Yan pour lui administrer les premiers soins. De son côté, Lin Ming avait déjà quitté le terrain de tournoi. Sa véritable énergie était épuisée et il aurait eu du mal, en l’état actuel, à affronter un quelconque artiste martial à la troisième étape de la Transformation du Corps.

Pourtant, une aura étrange émanait de son corps. Ajouté à la force implacable et la perception redoutable dont il avait fait preuve durant le combat, tous ceux qui posaient le regard sur lui ressentaient une vague de pression.

C’était la terreur qu’inspirait la vue d’un phénix.

Plusieurs de ceux qui se trouvaient à proximité reculèrent pour le laisser passer. Même des artistes martiaux célèbres s’effacèrent avec respect sur son passage. Quant aux disciples qui l’idolâtraient déjà, leur fanatisme n’en alla que de plus belle.

« Monsieur Lin Ming ! Mes félicitations ! » le salua chaleureusement le Prince Héritier Yang Lin qui s’était levé. Ses mots furent emprunts de la bonne quantité d’admiration. C’était le respect qu’il manifestait à l’égard d’un héros, négligeant son statut.

Astuce:

Cliquer sur l'image Le Monde des Arts Martiaux 105 manga pour aller à la page suivante. Vous pouvez utiliser les flêches de votre clavier pour naviguer entre les pages.